Chroniques J. Cole

J. COLE | 2014 FOREST HILLS DRIVE


J. Cole 2014 Forest Hills Drive Album CoverOn ne vous présente plus J. Cole, de son vrai nom Jermaine Lamarr Cole, né en Allemagne et élevé à Fayetteville en Caroline du Nord.

C’est en 2007 que J. Cole sort sa première mixtape officielle baptisée «The Come Up».
En 2009, il se fait remarquer par le grand Jay Z qui le signe sur son nouveau label Roc Nation. Il est la première signature du label et sort sa seconde mixtape «The Warm Up».
Le projet est bien accueilli par le public mais c’est surtout son statut de «protégé de Jay Z» qui lui permet de faire le buzz.
En 2010, il sort sa troisième mixtape «Friday Night Lights» qui marche très fort et qui est considérée comme un album à part entière grâce à sa conception aboutie.
En 2011, Cole sort son premier album «Cole World : The Sideline Story», suivi par le second «Born Sinner» en 2013. Les deux albums sont un succès commercial puisqu’ils se vendent chacun à plus de 600 000 exemplaires et obtiennent la certification de disque d’or.

Après plusieurs mois de discrétion, J. Cole est de retour en décembre 2014 avec son troisième album intitulé «2014 Forest Hills Drive», titre qui est en fait l’adresse de la maison dans laquelle il a grandit.

Avec un parcours musical comme le sien et des scores de ventes plus qu’honnêtes, J. Cole devrait être une star mais ce n’est pas le cas.
Au contraire, il est très discret, pas du tout bling bling et se tient volontairement à l’écart du rap game, ce qui fait de lui un rappeur différent, puriste, attirant la sympathie.

Malgré le succès commercial de ses deux premiers opus, on a toujours pensé que J. Cole n’exploitait pas pleinement tout son talent.
Ce temps est révolu puisqu’avec «2014 Forest Hills Drive», le principal intéressé semble véritablement «libéré» et livre un projet consistant, cohérent et abouti.
Malgré le fait que le rappeur ai décidé de ne pas faire de publicité ni de sortir de singles, l’album se place directement à la première place du Billboard 200, avec plus de 360 000 exemplaires vendus la première semaine.

A 29 ans, J. Cole est certainement l’un des seuls rappeurs de sa génération à produire la majorité de ses titres et c’est tout à son honneur.

J. Cole 2014 Forest Hills Drive Album Cover BackPour le coup, la particularité de ce nouvel opus, c’est le fait que Cole souhaite s’élever seul, sans l’aide de personne. Vous l’aurez compris, pas de featuring au programme, mais ne vous inquiétez pas, le manque ne se fait pas ressentir grâce au talent et au charisme du personnage.
Le plus troublant dans ce nouvel album, c’est sans aucun doute le fait qu’il soit le moins original de sa discographie.

Un flow reconnaissable mais pas légendaire, des productions relativement basiques et pourtant c’est dans les choses classiques que J. Cole excelle et sort du lot.
L’atout majeur de Jermaine, c’est le story-telling. Il raconte sa vie, son passé, nous livre sa vision de l’Humanité et de l’industrie musicale, ce qui nous pousse à boire ses paroles et à écouter son projet de façon studieuse.

Une fois de plus, J. Cole nous surprend, et suscite l’admiration de part le fait qu’il veuille s’élever seul, que se soit par l’écriture et la production de ses morceaux ou par sa volonté de proposer aucun featuring.


8.4 HHI
0 Lecteur (0 votes)
Les +
- bon flow - bonne instru
Les -
- un peu trop commercial sur certain titre
Récapitulatif
Une fois de plus, J. Cole nous livre un album brillant, débordant de sincérité, mettant à l’honneur son talent de lyriciste hors pair et nous prouvant une nouvelle fois qu’à 29 ans, il est l’une des valeurs les plus sûres du hip hop actuel. Vous l’aurez compris, un album à écouter sans plus attendre, qui fera sans aucun doute du bien à vos oreilles.
Flow9
Technics9
Beats8
Lyrics7.5
Les avis des lecteurs Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one


Chroniques
GRADUR | L’HOMME AU BOB
Chroniques
ACTION BRONSON | MR. WONDERFUL
Chroniques
BIG SEAN | DARK SKY PARADISE

J. COLE | 2014 FOREST HILLS DRIVE

par Sebastien Scandella temps de lecture: 2 min